Réflexions sur la question métisse - commentaires Réflexions sur la question métisse 2012-10-15T20:50:38Z http://www.frantzfanoninternational.org/Reflexions-sur-la-question-metisse#comment807 2012-10-15T20:50:38Z <p>bonjour,</p> <p>je suis encore bouleversée par votre article... <br class="autobr" /> je suis la fille d'un enfant de la colonie indochinoise. <br class="autobr" /> un jour on m'a dit dans un restaurant vietnamien :" ah bon, votre grand mère est vietnamienne ? mais vous vous avez une tête de rien du tout ! "<br class="autobr" /> une tête de rien du tout... je leur dit poliment merci en vietnamien... je l'apprends avec la methode assimil...</p> <p>c'est vrai je ne ressemble ni à une française, ni à une vietnamienne.<br class="autobr" /> mon père métisse, a un père français de pondichery , et une mère vietnamienne. enfant de troupe et tralala , le voilà soldat en france...l'algérie puis le train train du sous officier français... <br class="autobr" /> il est français, il n'a pas été abandonné par son père. d'ailleurs il est mort pour la france au vietnam en 1946. mon grand père était français mais indien... pourquoi toutes ces distinctions ? je n'y entends rien. sauf que nous n'avons pas une tête de français, notre race n'est pas européenne si on reprend les termes de la politique coloniale...</p> <p>ma mère est française, alsacienne ...</p> <p>on dit de moi que je ressemble à une libanaise...ou à une iranienne...<br class="autobr" /> on me demande si je suis musulmane...</p> <p>j'ai quatre soeurs. elles ne semblent pas préoccupées par nos origines.<br class="autobr" /> je vois mon père, ce grand taiseux, toujours seul. il n'a pas d'ami. je ne lui en connais pas. sauf quelques métisses comme lui , mais qu'il ne voit plus car il ne désire plus participer aux grands rassemblements des anciens enfants de troupes...<br class="autobr" /> je crois qu'il déprime. que cela a toujours été...</p> <p>je me sens proche et loin de lui... séparée par une montagne de vide...</p> <p>je lui pose des questions, et toujours il me raconte le merveilleux de son histoire. et toujours j' en devine l'horreur .</p> <p>je veux parler de lui. de ses semblables. <br class="autobr" /> je veux combler par l'imaginaire et par l'histoire des autres, les vides, les manques de mon histoire...</p> <p>je cherche l'universalité de leur histoire...</p> <p>je suis marionnettiste et envisage de créer un spectacle ...</p> <p>je cherche...</p> <p>en cherchant je vous ai trouvé...</p> <p>merci...</p>