Initiative fanonienne importante en Algérie

Dans le cadre de la commémoration annuelle de la mémoire de F.Fanon, le ministére de la culture a initié à Alger une rencontre à la bibliothèque nationale le 12 et 13 décembre 2012.

Cette rencontre a vu la participation de chercheurs Algériens ( mohamed tayebi, Fatima Dilmi, Benmeziane bencherk, Marnia Lazreg..) et Etrangers dont Alice Cherki de France, Roberto Beneduce d’Italie, Francis Carole de Martinique , Tuomo Melasuo de Finlande.

Au-delà de l’aspect extrêmement varié des approches des intervenants ( histoire, psychologie, philosophie, sociologie et anthropologie ), ce qui retient l’attention chez la majorité des auteurs est l’utilisation des concepts et approches fanoniens à la compréhension et au traitement des problématiques actuelles. A l’issue de cette rencontre, Il a été la décidé de mettre sur pied deux cadres de travail consacrés à Fanon. Le premier est la création d’un groupe d’études Fanoniennes rattaché au Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques.

Le deuxième est la mise sur pied d’une association qui aura pour but la préservation , la diffusion et l’enrichissement de l’œuvre de F.Fanon.

Une décision importante a été annoncée concernant la préservation des archives de Frantz fanon par la publication d’un arrêté ministériel consacrant ces archives comme patrimoine national.