Ils étaient au delà du chemin...

, par Si Mohamed Baghdadi

Bonsoir
les amis,
Voici une contribution...poétique !

Ils étaient au delà du chemin

ils racontaient le vent

de leurs histoires poussières

les branches découvertes

et les fruits suspendus

en attente d’aurore....

ils se sont rassemblés

par delà la distance

pour parler tous ensemble

de franche liberté...

sous l’arbre centenaire

et faire entendre…

La voix des Peuples…

La démocratie réelle

s’écrit à mains multiples

Elle se dit à voix plurielles

même sous la torture

et les prisons ordures...

Elle emprunte ses ailes

aux colombes de la Paix

pour ouvrir aux peuples enchainés

les chemins de fière liberté…

l’intransigeance buissonnière

de justes dignités…

Lorsque les hommes se mettent en marche

Ils traversent de noirs nuages

Pour annoncer les pluies et les orages

De leurs paroles éclairs

Et dénoncer l’outrage

Que de véreux spadassins

ont impunément commis

en bousculant

sans même les renverser

les barricades de notre dignité

Lorsque les hommes se mettent en marche

Ils parlent de Fanon

au front de claires certitudes

Ils emportent en leurs pas

Et le sable et le vent de dunes indociles…

ils sèment leurs paroles

A la face du monde

Pour fracturer l’aurore

En fertiles promesses et rameaux d’olivier

Fleurissant sur le front des enfants de demain…

Et leurs cris révoltés montent

De Gaza et de Baghdad

De Kaboul d’Islamabad..

Se souviennent de Grenade

De la Casbah éclatée

et de ses nuits cavalcades

de Hassiba martyre

d’Ali à la pointe acérée

et de P’tit Omar aux rêves

suspendus au court fil d’insolence…

d’El Ayoun et d’Amgala

aux mortelles embuscades

qui virent de Hamdi Lambarki

la suprême envolée

le jour de sa révolte assumée

face au makhzen meurtrier

La démocratie tisse fil à fil

nos patiences conjuguées

nos paroles révoltées

inscrites une à une

sur le métier des jours

et les pistes entrouvertes

sur les épaules de Dieu

dormeur impénitent

depuis la nuit des temps

de son sommeil injuste…

La démocratie vivante

La parole vibrante

c’est le réveil insolent

écrit à mains multiples

et paroles plurielles

pour secouer le monde

faire tomber les murs

et fleurir les déserts

sous les pas de mes enfants

aux yeux définitivement ouverts !

Si Mohamed Baghdadi

23.05.08

Baghdadi