Rencontre à Alger

« Esprit Frantz Fanon, Algérie 2012 » 1 au 12 juillet 2012

, par P. K. Murthy

« Esprit Frantz Fanon, Algérie 2012 »

Le 05 juillet 1962, l’indépendance de l’Algérie, pour laquelle Frantz Fanon avait lutté, a été prononcée quelques mois après sa mort.
Cinquante ans plus tard, du 1er au 12 juillet 2012, les éditions Apic organise une résidence d’écrivains à Alger, un évènement qui met Frantz Fanon au centre d’un projet éditorial annoncé dés le mois de mai 2012 par la publication de 3 livres.

Le but de ce projet est de donner à voir aux lecteurs, surtout aux jeunes lecteurs, ce qu’a représenté Frantz Fanon (l’homme, le combattant, le penseur), pour des personnalités intellectuelles ou/et politiques qui appartenaient à sa génération ou à celle qui a suivi.

• « Frantz Fanon, par ceux qui l’ont connu. »
Que peuvent encore dire et que peuvent encore écrire les compagnons de Frantz Fanon. Ses amis, ceux qui l’ont connu, médecin, psychiatre, infirmier, militant du Front de Libération National (FLN) en période de guerre de libération : Alice Cherki, Marie-Jeanne Mauellan, Lamine Bechichi, Pierre Chaulet, Réda Malek, Abdelhamid Mehri, tous ont accepté de participer à l’élaboration du livre : « Frantz Fanon, par ceux qui l’ont connu. »

• « Frantz Fanon, vu par : »
Collectif d’auteurs
Il s’agit de faire découvrir à ces lecteurs, de façon vivante et concrète, des aspects de la personnalité et de la pensée de Fanon à travers la perception qu’en ont des personnes connues (écrivains, intellectuels, politiques, etc.).
Avec :
Aijaz Ahmad, Padmanabhan Krishna Murthy (Inde),
Samir Amin, Hilmi Echaraoui (Egypte),
Sheila S Walker, Diana Johnstone, Noam Chomsky (USA),
Bernard Founou, Achille Mbembe (Cameroun),
Aminata Traoré (Mali),
Jean Bricmont (Belgique),
Georges Corm (Liban),
Ali El Kenz, Lakhdar Brahimi (Algérie),

• « Frantz Fanon, une vie racontée aux jeunes »
Collectif d’auteurs

Ce programme éditorial annonce l’esprit de la résidence d’écrivains et nous permet d’organiser une série d’activités culturelles et intellectuelles en présence et avec la contribution des auteurs invités.

• Du 2 au 4 juillet 2012
L’an 50 de l’indépendance, séminaire de 2 jours, avec 2 sessions chaque jour.

Le titre de la thématique fait en référence au livre « L’an V de la révolution algérienne » de Frantz Fanon, et pourrait développer un des sujets – « la Violence », « la Spontanéité », « Les Pièges de conscience nationale » et « Culture nationale. »-

Ou (Et), Un séminaire à propos des figures particulières des Caraïbes et d’Afrique, l’actualité des contextes arabes et africains sont appropriés aux diverses facettes de Frantz Fanon et qui constituent une certaine tradition politique/intellectuelle. (Césaire, Fanon, Nkrumah et Cabral… etc.

• Du 06 au 12 juillet 2012
Frantz Fanon à grands traits,
La résidence d’écrivains organise et anime ses activités culturelles. Un cycle de rencontres débats et de conférences est en cours d’élaboration. Les auteurs participants ont été invités à contribuer à la construction de l’évènement.

o Propositions et pistes de réflexions :
- Frantz Fanon, le trait d’une époque rebelle,
- Frantz Fanon, le trait d’union (Les Antilles, Algérie, Afrique)
- Les traits mordants et piquants de Frantz Fanon contre la colonisation,
- son trait de caractère,
- son attrait pour l’Algérie,
- son traité de l’insoumission,
- Fanon, le médecin traitant (et son concept de thérapie sociale).

Auteurs contactés :
J.M Coetzee (Afrique du Sud)
Daniel Boukman, (Martinique)
Alain Mabanckou (Congo)
Max Rippon (Guadeloupe)
Tierno Monénembo (Guinée)
Dany Laferrière (Haïti)
Sami Tchak (Togo)
Tanella Boni (Côte-D’ivoire)
Micaela Rojas Fanon (Venezuela)
Gabriel Oukoundji (Congo)
Jean-Luc Raharimanana (Madagascar)
Fatou Diome (Sénégal)
Moncef Ghachem (Tunisie)
Malek Alloula (Algérie)
Waciny Laaradj (Algérie)

Remarques relatives à l’état d’avancement du projet.

1. La liste des auteurs n’est encore définitive et ouverte à toute prposition.
2. Le programme est en cours d’élaboration et se fait en collaboration avec les intervenants.
3. Du 1er au 12 juillets un programme de lectures et de mise en musique de textes, d’installation poétiques, de théâtre, de musique et de chant sont prévus.