En région parisienne

Activités autour de Frantz Fanon

, par Hervé Fuyet Haïti France

Chers Camarades Amis, et Amies,

La pensée Frantz Fanon revit de plus en plus intensément, en symbiose avec les soulèvements des peuples en Afrique et ailleurs !
Fanon était très présent au Forum Social Mondial de Dakar. Il l’est aussi en région parisienne. Il est universel !
Car, comme le disait si bien Hégel dans son ouvrage La Logique, "L’Universel doit être tel qu’il accueille en lui la richesse du particulier"

Hervé

P.S. Ci-dessous, quelques activités fanoniennes en région parisienne !


16 mars 2011

Conférence-débat : la pensée de Frantz Fanon
16 mars 2011, 19h30 à 22h. Paris (19) -

avec Immanuel Wallerstein, Achille Mbembe, Mireille Fanon Mendès-France et Olivier Besancenot.

104, rue d’Aubervilliers, 75019 Paris
[métro : lignes 2, 5, 7 stations Stalingrad (bd de la Villette, sortie n°2) Riquet ou Crimée]


Réseau Frantz Fanon international

18 mars 2011

L’association Le Café-débat à Palaiseau
vous invite

à la brasserie « Le Balto », 42 avenue de Stalingrad
à partir de 20h30

le vendredi 18 mars 2011

à un débat sur le thème

Frantz Fanon, auteur de « Peau noire, masques blancs »,
« Les damnés de la terre » : un humanisme à redécouvrir

avec

Alice CHERKI,

psychiatre

Si vous souhaitez dîner sur place, à partir de 19h, avant le débat, réservez au 01 69 20 02 04,
brasserie « Le Balto ».
Pour toute information complémentaire :
« Café-débat à Palaiseau » chez Mme Françoise Teillagorry

141 rue Marceau 91120 Palaiseau 01 69 31 39 26
cafedebats.palaiseau gmail.com


10 mai 2011

Journée nationale des mémoires de la traite, de
l’esclavage et de leurs abolitions
Cinquantenaire de la mort de Frantz Fanon (1925-1961)

10 MAI 2011
Salle 111, Chênes 2

10h-17h30

Frantz Fanon, figure du dépassement
Regards croisés sur l’esclavage

Dès le 10 mai 2006, le CRTF a été au rendez-vous de la journée nationale des mémoires de la traite, de
l’esclavage et de leurs abolitions. Pour le 10 mai 2011, il place cette 6ème journée nationale sous l’éclairage
de Frantz Fanon dont l’année 2011 marque le cinquantième anniversaire de la disparition. Par rapport
aux sujets brûlants de l’actualité, Fanon est une figure du dépassement qui a imprimé sa marque dans la
réflexion de nombreux chercheurs depuis la diffusion de ses différentes œuvres, entre 1952 et 1961. Sur la
question de l’esclavage il a été en rupture par rapport à son contexte et au regard de ses pairs ; il a été et
est une figure du dépassement : ni oubli ni occultation mais positionnement autre.

« Vais-je demander à l’homme blanc d’aujourd’hui d’être responsable des négriers du XVIIe
siècle ?
Vais-je essayer par tous les moyens de faire naître la Culpabilité dans les âmes ?
La douleur morale devant la densité du Passé ? Je suis nègre et des tonnes de chaînes, des
orages de coups, des fleuves de crachats ruissellent sur mes épaules.
Mais je n’ai pas le droit de me laisser ancrer. Je n’ai pas le droit d’admettre la moindre
parcelle d’être dans mon existence. Je n’ai pas le droit de me laisser engluer par les
déterminations du passé.
Je ne suis pas esclave de l’Esclavage qui déshumanisa mes pères.
[…] Et c’est en dépassant la donnée historique, instrumentale, que j’introduis le cycle de ma
liberté.
Le malheur de l’homme de couleur est d’avoir été esclavagisé.
Le malheur et l’inhumanité du Blanc sont d’avoir tué l’homme quelque part »…
Peau noire masques blancs, 1952, extrait de la conclusion

« Regards croisés » sur l’esclavage : pour dessiner un parcours. Dans une perspective diachronique,

réfléchir à l’intégration distancée de l’esclavage ou du rapport à l’esclavage dans l’émergence
d’une "conscience noire", interroger la continuité entre situation d’esclave et situation de domination
culturelle, politique.

10h – 13h

► Ouverture : * Un ABCésaire en construction : présentation par des étudiants de
Master II et brève lecture de quelques extraits. * Á la mémoire d’Edouard Glissant

►Conférence inaugurale : Alice CHERKI, Regards croisés sur Fanon-Césaire 

►Lucia DUMONT, W.E. B Dubois et Frantz Fanon : Regards croisés sur l’esclavage
► Brigitte RIERA, L’écriture de Frantz Fanon : de la parole dite à la parole inscrite

14h30 – 17h 30

►Marie FREMIN, Mémoire de l’esclavage : de la perspective fanonienne à la loi
Taubira 
►Salah AMEZIANE, Dans le sillage de Fanon : Anouar Benmalek et
l’assainissement du passé 
► Rémi ASTRUC, Le "grotesque racial" comme conséquence culturelle de
l’esclavage. Les films de Spike Lee

Pause et débat

► Sylvie BRODZIAK, Le rap français en noir et blanc 
► Christiane CHAULET ACHOUR, Mémoire du corps en esclavage et écriture chez
Fanon et Gisèle Pineau, Evelyne Trouillot et Audrey Pulvar

Contacts : ccachour yahoo.fr / marie.fremin wanadoo.fr