Frantz Fanon International

Derniers articles

  • About "My Fanon Project" by John Edgar Wideman

    , by Hervé Fuyet Haïti France

    John Edgar Wideman
    http://en.wikipedia.org/wiki/John_Edgar_Wideman
    wrote a book entitled "Fanon" to be published in February 2008 by Houghton Mifflin.
    Fanon
    by: John Edgar Wideman
    ISBN-13/EAN:
    ISBN-10: pages
    Publication Date: 02/07/2008
    Description of the book by Houghton Mifflin:
    Wideman’s first novel in a decade conjures the author of The Wretched of the Earth and his urgent relevance today
    Wideman’s fascinating new novel weaves together fiction, biography, and memoir to evoke the life and message of Frantz Fanon, the influential author of The Wretched of the Earth. A philosopher, psychiatrist, and political activist, Fanon was a fierce, acute critic of racism and oppression. Born of African descent in Martinique in 1927, Fanon fought to defend France during World War II and then later against France in Algeria’s war for independence. The Wretched of the Earth, written (...)

  • Repentance et colonisation

    , par Sébastien Jahan

    Ce texte s’inspire en partie de l’introduction du livre Histoire de la colonisation : réhabilitations, falsifications, à paraître aux Indes savantes en octobre 2007 (écrite en collaboration avec Alain Ruscio)
    "(...) La mode de la repentance est une mode exécrable. Je n’accepte pas que l’on demande aux fils d’expier les fautes des pères, surtout quand ils ne les ont pas commises. Je n’accepte pas que l’on juge toujours le passé avec les préjugés du présent. Je n’accepte pas cette bonne conscience moralisatrice qui réécrit l’histoire dans le seul but de mettre la nation en accusation". Tout au long de sa campagne présidentielle, le candidat Nicolas Sarkozy n’a pas ménagé sa salive pour fustiger ceux qu’il appelle "les adeptes de la repentance" : l’extrait du discours cité a été prononcé à Caen le 9 mars 2007, mais l’on en trouverait des versions analogues à Nice, à Toulon, à Poitiers, et jusqu’au soir du 6 (...)

  • « L’Afrique devient une prison »

    , par Aminata Traore

    L’Afrique à l’honneur . Pour le droit des Africains à l’emploi et à une vie décente, Aminata Traoré présente l’opération « Migrances 2007 » dont est partenaire la Fête de l’Humanité.
    Essayiste et ancienne ministre malienne de la Culture et du Tourisme, Aminata Traoré prépare l’opération « Migrances 2007 ». Associant notamment des artistes, des intellectuels et des militants associatifs, le rassemblement qui aura lieu à Bamako du 29 septembre au 7 octobre doit permettre de déjouer les préjugés sur la question des migrations, en proposant des réponses novatrices aux défis de l’Afrique et d’une autre mondialisation, centrée sur les besoins des peuples.
    Quel est le contenu de l’opération « Migrances 2007 » ?
    Aminata Traoré. « Migrances 2007 » répond au besoin de renforcer le rôle des artistes, des intellectuels et des militants des mouvements sociaux dans la défense des droits des migrants. Le traitement (...)

  • Les murs

    , par Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau

    Une des richesses les plus fragiles de l’identité, personnelle ou collective, et les plus précieuses aussi, est que d’évidence elle se développe et se renforce de manière continue, nulle part on ne rencontre de fixité identitaire, mais aussi qu’elle ne saurait s’établir ni se rassurer à partir de règles, d’édits, de lois qui en fonderaient d’autorité la nature. Le principe d’identité se réalise ou se déréalise parfois dans des phases de régression (perte du sentiment de soi) ou de pathologie (exaspération d’un sentiment collectif de supériorité) dont les diverses “ guérisons ” ne relèvent pas, elles non plus, de décisions préparées et arrêtées, puis mécaniquement appliquées.
    Essayons d’approcher cette multiplicité complexe, jamais donnée comme un tout, ni d’un seul coup, que nous appelons identité. Un peuple ou un individu peuvent être attentifs au mouvement de leur identité, mais ne peuvent en décider par avance, au (...)