Sénégal

Articles de cette rubrique

  • EN FINIR AVEC LE REGIME DE WADE

    , par Demba Moussa Dembélé Ligue internationale de la lutte des peuples Vice-président du Réseau international Frantz Fanon

    Il y a douze ans, une formidable coalition de forces politiques et sociales mettait fin à quarante ans de régime « socialiste » lors de l’élection présidentielle de 2000. Ce fut une bataille épique qui est restée dans toutes les mémoires. L’élection présidentielle de 2012 ressemble à bien des égards à celle de 2000.
    SIMILITUDES ET DIFFERENCES ENTRE LES ELECTIONS DE 2000 ET DE 2012
    Dans le contexte du Sénégal, l’élection présidentielle de 2012 et celle de 2000 constituent incontestablement des évènements historiques dans la vie politique du pays. Elles comportent plusieurs ressemblances. L’un des principaux protagonistes de l’élection de 2000, Abdoulaye Wade, l’est également en 2012. L’autre trait commun de ces deux élections est le ballotage du président sortant par un des candidats de l’opposition. Toutes les deux sont caractérisées par le ralliement de touts les candidats battus au premier tour derrière le (...)

  • ABDOULAYE WADE CONTRE LE PEUPLE SENEGALAIS

    , par Demba Moussa Dembélé Ligue internationale de la lutte des peuples Vice-président du Réseau international Frantz Fanon

    Avannt-propos
    Nous sommes tous et toutes de tout coeur avec notre vice-président Demba qui mène, avec le peuple sénégalais une lutte courageuse et périlleue contre l’impérialisme et ses continuateurs au Sénégal.
    Hervé Fuyet, coordinateur du RIFF
    ABDOULAYE WADE CONTRE LE PEUPLE SENEGALAIS
    Demba Moussa Dembélé
    Forum Social Sénégalais (FSS)
    Vice-président du Réseau International Frantz Fanon
    Dakar
    La validation de la candidature du président Abdoulaye Wade par le Conseil Constitutionnel a créé une situation quasi-insurrectionnelle dans notre pays. La raison réside dans le fait que cette candidature est une violation flagrante de la Constitution sénégalaise. D’ailleurs, après sa réélection en 2007, jugée frauduleuse par l’opposition et une bonne partie de l’opinion, Wade lui-même avait affirmé qu’il ne pouvait pas se représenter en 2012, avant de se dédire publiquement.
    UNE DECISION DICTEE PAR LA (...)

  • L’OTAN a assassiné Khadafi !

    , par Demba Moussa Dembélé Ligue internationale de la lutte des peuples Vice-président du Réseau international Frantz Fanon

    Demba Moussa Dembélé
    Les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne ont enfin atteint leur but en Libye : assassinerKadhafi !
    Les mensonges visant à faire croire que ce sont les « forces du CNT » qui l’ont assassiné ne tromperont personne. D’ailleurs, l’OTAN a reconnu avoir bombardé « un convoi pro-Kadhafi » le jeudi matin. Et comme par hasard, quelques heures après, on annonce « la capture » ou « la mort » de celui-ci
    Un assassinat de sang froid
    Il ne fait donc guère de doute que c’est l’OTAN, assistée par les Forces Spéciales des pays occidentaux, qui a assassiné Kadhafi, de sang froid. On remarquera que ce crime est intervenu deux jours après la visite de la Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Madame Hillary Clinton à Tripoli, au cours de laquelle, elle a dit à propos de Kadhafi :
    « j’espère qu’il sera bientôt capturé ou tué ».
    C’est donc un crime d’Etat dont la responsabilité repose sur les épaules de (...)

  • LIBYE : REFLEXIONS SUR UNE GUERRE

    , par Demba Moussa Dembélé Ligue internationale de la lutte des peuples Vice-président du Réseau international Frantz Fanon

    La guerre contre la Libye lancée par l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), sous prétexte de « protéger les populations civiles », marque un tournant très dangereux dans les relations entre l’Afrique et les pays occidentaux, notamment la France, les Etats-Unis et la Grande Bretagne, les principaux protagonistes de cette équipée impérialiste contre un Etat africain souverain.
    « SOULEVEMENT POPULAIRE » OU AGRESSION IMPERIALISTE ?
    Au début des évènements en Libye, on avait cru à la contagion des soulèvements populaires en Tunisie et en Egypte. Mais quelque temps après, on s’est rendu compte qu’il y avait de grandes différences avec ces soulèvements. En Libye, le soulèvement avait pour origine Benghazi, fief de l’ancien roi Idriss, déposé par Kadhafi en 1969. C’est un soulèvement tribal contre Tripoli. En outre, contrairement à ce qui s’est passé en Tunisie et en Egypte, les principaux chefs « (...)

  • Samir Amin Intellectuel organique au service de l’emancipation du sud

    [http://www.lulu.com/product/ebook/samir-amin-intellectuel-organique-au-service-de-lemancipation-du-sud/15737858?]
    Ce livre sur le professeur Samir Amin retrace à partir de notes biographiques ses origines familiales, son itinéraire intellectuel, ses combats politiques ainsi que ses expériences dans l’élaboration de politiques économiques en Egypte, au Mali et dans plusieurs autres pays. Sa découverte précoce au Lycée du marxisme et du matérialisme historique, comme outil d’analyse scientifique de l’histoire des sociétés humaines, forme la base fondamentale qui a structuré sa pensée, orienté son œuvre et influencé son action sa vie durant. Ce livre souligne également l’apport inestimable du Professeur Samir Amin à la lutte contre le capitalisme grâce à son combat inlassable pour déconstruire les concepts destinés à masquer la vraie nature du capitalisme historique, à savoir la poursuite effrénée de (...)