Mali

Articles de cette rubrique

  • Le Mali, Chronique d’une recolonisation programmée

    , par Aminata Traore

    1. Le Mali dans l’ordre cynique du monde
    Mis en lumière par l’amputation des deux tiers de son territoire, le coup d’Etat du 22 mars 2012 et l’embargo total de la CEDEAO, l’extrême vulnérabilité du Mali tient d’abord à la trahison des élites. Elles se voilent la face, réfutent tout débat de fond sur les enjeux de la mondialisation capitaliste. Désormais, tout est clair : la recolonisation du pays à travers les politiques néolibérales entre dans une nouvelle phase qui obéit au schéma libyen avec l’intervention directe de l’OTAN en moins.
    L‘impérialisme collectif avait besoin d’exploiter, comme à Benghazi, les rancœurs et les rancunes d’une partie de la population qui a le sentiment d’être marginalisée. La rébellion touareg faisait parfaitement l’affaire. La revendication des deux tiers du territoire malien par le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) vient d’être satisfaite avec la complicité de (...)

  • « Quelle Afrique voulons-nous ? »

    , par Aminata Traore

    Aminata Dramane Traoré. Le rôle joué par l’ONU en Afrique est le même depuis la fin des années cinquante. Conçue par les grandes puissances, cette organisation sert leurs intérêts. L’ONU n’a jamais été un instrument de paix en Afrique.
    En 1960, à propos de la mort de Patrice Lumumba, Franz Fanon écrivait : «  Il ne fallait pas faire appel à l’ONU. L’ONU n’a jamais été capable de régler valablement un seul des problèmes posés à la conscience de l’homme par le colonialisme, et chaque fois qu’elle est intervenue, c’était pour venir concrètement au secours de la puissance colonialiste du pays oppresseur.  »
    C’est dire jusqu’à quel point il est urgent de repenser le cadre normatif des relations entre les nations.
    L’intervention militaire conjointe de l’Onuci et de la force française Licorne relève 
de l’ingérence, affirme l’essayiste et militante altermondialiste. L’ancienne ministre de la Culture 
du Mali plaide pour (...)

  • Migrations, le Mali ne se signe pas l’accord dit de "réadmission".

    , par Serge Guichard

    Une bonne nouvelle dans laquelle il faut sans doute voir le fruit des nombreuses actions de la société civile malienne, d’associations, de personnalités tout en appréciant l’humanisme et le courage des autorités maliennes.
    A voir...La pièce de théatre, initiée par Aminata Traoré, réalisée avec des "refoulés" de Ceuta Mélilla,

  • Théâtre : Sud-Nord, le kotèba des quartiers

    Synopsis
    Un directeur de théâtre français demande à un artiste malien désabusé de monter un kotèba sur la ville de banlieue où il officie. Mais c’est pour des raisons extra-artistiques que les acteurs recrutés à Bamako cherchent à venir en France. Une comédie grinçante sur la façon dont les déséquilibres planétaires tordent les relations humaines à l’époque de la traque aux sans-papiers, des visas au compte-gouttes et de l’internet généralisé.
    Le Kotèba est une forme ritualisée de théâtre donnée autrefois dans les villages maliens pour mettre en scène de façon burlesque les maux de la société et pour inciter à les corriger. Le théâtre Paul-Eluard de Choisy-le-Roi a proposé à la Compagnie BlonBa d’imaginer la fabrication d’un spectacle inspiré du kotèba, en observant les modes de vie des Choisyens et plus généralement des habitants des banlieues. L’idée est peut-être séduisante, mais elle est porteuse d’une bombe à (...)

  • « L’Afrique devient une prison »

    , par Aminata Traore

    L’Afrique à l’honneur . Pour le droit des Africains à l’emploi et à une vie décente, Aminata Traoré présente l’opération « Migrances 2007 » dont est partenaire la Fête de l’Humanité.
    Essayiste et ancienne ministre malienne de la Culture et du Tourisme, Aminata Traoré prépare l’opération « Migrances 2007 ». Associant notamment des artistes, des intellectuels et des militants associatifs, le rassemblement qui aura lieu à Bamako du 29 septembre au 7 octobre doit permettre de déjouer les préjugés sur la question des migrations, en proposant des réponses novatrices aux défis de l’Afrique et d’une autre mondialisation, centrée sur les besoins des peuples.
    Quel est le contenu de l’opération « Migrances 2007 » ?
    Aminata Traoré. « Migrances 2007 » répond au besoin de renforcer le rôle des artistes, des intellectuels et des militants des mouvements sociaux dans la défense des droits des migrants. Le traitement (...)