Haïti

Atik yo nan ribrik sa-a

  • VICTOR HUGO, JOHN BROWN ET LES HAITIENS

    , par Léon François HOFFMANN

    Cet article de Léon-François Hoffmann publié initialement dans Nineteenth-Century French Studies n°16, 1-2, 1987-1988, p. 47-58 porte un excellent éclairage et une mise en contexte très documentée de la lettre adressée par Victor Hugo à M. Exilien HEURTELOU Directeur du quotidien haïtien Le PROGRES :http://www.deslettres.fr/la-meme-flamme-est-dans-lhomme-deux-lettres-pour-commemorer-labolition-de-lesclavage/
    Michaële LAFONTANT.
    VICTOR HUGO, JOHN BROWN ET LES HAITIENS
    Au Tome dixième des Oeuvres complètes de Victor Hugo (sous la direction de Jean Massin, Paris, Le Club Français du Livre, 1969, 725-729), Pierre Halbwachs présente et commente deux documents : d’abord, la lettre Aux États-Unis d’Amérique que Hugo adressa le 2 décembre 1859 « à tous les journaux libres de l’Europe » pour protester contre la condamnation à mort de John Brown. Hugo y supplie « à mains jointes, avec un respect profond et (...)

  • Le jour où Haïti défendit le Vénézuéla

    , par Discours prononcé par Harvel Jean-Baptiste, Ambassadeur de Haïti auprès de l’OEA, le 29 mars 2017, Thierry Deronne

    Dans le court terme informe et fébrile qui constitue l’horizon mental du consommateur d’actu européen, défile à toute vitesse le film « Venezuela ». Depuis quatre ans, les causes de la guerre économique lancée contre le gouvernement bolivarien sont remplacées par leurs effets, pour en rejeter la responsabilité sur… le gouvernement bolivarien. Plus amusant : ce 30 mars 2017, les grands groupes médiatiques habillés de papiers journaux comme « la Libre Belgique » diffusent la vulgate mondiale d’un « coup d’Etat du président Maduro ». Cette transformation du réel en son contraire par les médias de droite – majoritaires au Venezuela – et par leurs commanditaires internationaux, est tellement énorme et constante qu’elle indiffère la majorité de la population concernée.
    L’architecture de la séparation des pouvoirs au Venezuela ressemble à celle de la France, mais en moins monarchique : le pouvoir juridique, (...)

  • Haïti : 291,5 millions de dollars seront nécessaires pour aider 2,4 millions de personnes en 2017

    Au delà de l’aspect humanitaire qui nécéssite une réponse d’urgence, Haïti a besoin d’une coopération de type gagnant-gagnant pour un développement vraiment durable du type de celui proposé par la République populaire de Chine aux pays frères d’Afrique et d’ailleurs. La balle est dans le camp des acteurs politiques haïtiens comme aussi à ceux de la société civile haïtienne.A bon entendeurs, salut !
    Michaële LAFONTANT
    Haïti : 291,5 millions de dollars seront nécessaires pour aider 2,4 millions de personnes en 2017 Xinhua | 08.02.2017 13h10 Page d’accueil>>International
    Le gouvernement haïtien, l’ONU et leurs partenaires humanitaires ont lancé lundi un appel de fonds de 291,5 millions de dollars pour répondre aux besoins de 2,4 millions de personnes vulnérables en Haïti cette année. Le Plan de réponse humanitaire 2017-2018 vise à sauver des vies tout en renforçant la résilience de la population et des (...)

  • Haïti//République populaire de Chine : Un choix d’avenir.

    , par Hervé Fuyet (Haïti France) Humanité in English (coordinateur), Michaële Lafontant (Haïti France) Conseil National PCF, Peggy Cantave Fuyet (Haïti France Chine) Université Renmin de Chine (Beijing)

    Haïti 2017 ! 213 ans d’existence d’un peuple qui s’est libéré du joug de l’esclavage pour fonder la première république noire du monde ! Glorieuse épopée qui a placé Haïti sur la scène internationale comme leader de la liberté des peuples noirs du monde, leader des luttes anticoloniales.
    Si la fierté inscrite sur le front des descendants des héros de 1804 reste et demeure légitime, il convient, au 21e siècle, d’oser faire un état des lieux. Oui, Haïti s’est héroïquement libérée des chaînes de l’esclavage et des colonialismes espagnol, anglais, français au 19e siècle. Mais qu’en est-il des luttes à mener aujourd’hui, des batailles non moins héroïques à gagner aujourd’hui ? Comment s’affranchir de la main-mise néo coloniale et impérialiste américaine ?
    Notre pays, appauvri et asservi par l’impérialisme international, est un Etat “indépendant” mais non souverain. Comment briser les chaînes de l’esclavage (...)

  • De la couleur « noire » comme marqueur et stigmate identitaires :

    , par Jean Elie LARRIEUX Jr

    De la couleur « noire » comme marqueur et stigmate identitaires :
    La nature crée des différences. Les hommes en font des inégalités Larrieux (2013)
    La récente attaque d’un thérapeute « noir » par des policiers aux Etats-Unis alors que l’hommeen question n’était pas armé et qu’il a parfaitement obtempéré aux injonctions policières1 fait écho au meurtre non moins récent d’un jeune homme « noir » par un policier « blanc » ainsi qu’à l’assassinat de 5 policiers en marge d’une manifestation antiraciste également récemment.Ces faits qui font partie d’une longue liste du même genre constituent une occasion de revenir sur un sujet plusieurs fois abordé, traité, discuté, étudié, qu’est le racisme. Pourtant force est de constater que malgré les (...)