Frantz Fanon International (Coordination)

Articles de cette rubrique

  • Hommage à Nelson Mandela, dirigeant révolutionnaire, figure anti-coloniale, compagnon de route des communistes

    , par Solidarité Internationale

    Nelson Mandela était un des derniers grands dirigeants révolutionnaires, de la lutte anti-coloniale du XX ème siècle. Loin des récupérations politiciennes en France, il est bon de rappeler le fond de l’engagement du père de la nation sud-africaine.
    Une figure exceptionnelle : grande et humble, éprise de convictions profondes et du souci constant de l’unité, de finesse politique et sens profond de la justice. Le risque de l’hagiographie est là, surtout quand certains veulent le transformer en « icône inoffensive ».
    Les hommages hypocrites vont pleuvoir, comme hier ceux de Lang, Delanoë ou Sarkozy, aujourd’hui même Fabius ou Obama (les va-t-en-guerre en Afrique !). Certaines vérités sont bonnes à rétablir, sans volonté de récupération, sans travestir la vérité.
    Pour rappeler qui fit Neslon Mandela, sa « longue marche vers la liberté » (de son peuple), main dans la main avec les communistes, qu’il a toujours (...)

  • Mouloud AOUNIT, président d’honneur du MRAP, nous a quittés. Le MRAP est en deuil.

    C’est avec une profonde tristesse que le MRAP annonce le décès de Mouloud Aounit survenu le vendredi 10 août 2012 à l’âge de 59 ans. Né le 23 février 1953 à Timezrit en Algérie, Mouloud Aounit arrive très jeune en France où sa famille s’installe à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis. Il restera toujours un enfant d’ « Auber », profondément enraciné dans le tissu humain et social de la ville.
    Ses obsèques auront lieu le JEUDI 16 AOUT à 15 heures au cimetière d’Aubervilliers (Seine St Denis) - 52 rue Charles Tillon.
    Il adhère au MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) en 1979. Il assume tout d’abord la présidence de la fédération de Seine-Saint-Denis du MRAP, puis participe en novembre 1983, à la « marche des Beurs » Marseille-Paris, « pour l’égalité contre le racisme ».
    En 1989, il succède à Albert Lévy – l’un des membres fondateurs du MRAP avec en particulier Charles Palant - au (...)

  • Incitation et provocation à la haine raciale à la Martinique

    Le Réseau International Frantz Fanon accorde son soutien sans réserve à la plainte ci-dessous. Nous sommes boulversés par l’horreur de tels propos.
    Les témoignages de solidarité peuvent être envoyés à :
    site.frantzfanoninternational gmail.com
    qui fera suivre.
    Coordination du réseau Frantz Fanon International
    *P l a i n t e*
    *A Monsieur le Procureur Près le Tribunal de Grande Instance de Fort-De-France*
    Monsieur
    Ayant pour avocat la SELARL GERMANY CONSEIL & DEFENSE, du Barreau de Fort-De-France, représentée par Maître Georges-Emmanuel GERMANY - Tél 05 96 53 59 49
    **
    *a l’honneur de vous exposer QUE :*
    Le vendredi 6 février 2009 à 21h56 a été diffusée sur la chaîne cryptée de télévision Canal + Antilles un reportage d’investigation intitulé « Les derniers maîtres de la Martinique ».
    Au cours de cette émission des propos racistes et révisionnistes ont été tenus notamment par Monsieur Alain (...)

  • Nairobi Appeal

    Since the Valladolid Controversy, the empire-builders, slave-mongers, colonialists, capitalists, have, throughout history and in various forms, attempted to justify their exactions on “natural and social grounds” by using their alleged knowledge of the “soul”, the psyche and the culture of dominated.
    From theories of the so-called “biological inferiority of colonized peoples’ brains”, to the arguments of the desire of the victims of colonial conquests to be colonized, this tortuous path took us to the theories about the “degeneration” afflicting proletarians, oppressed peoples, to various forms of “cultural racism”, and theories claiming to justify “conflicts of civilizations”.
    You may remember the scandalous theses of “the School of psychiatry of Algiers”, which popularized in the years 1930-1950 the idea of “Maghrebian primitivism” (Antoine Porot), and, in the same period of time, through the (...)