Belgique

Articles de cette rubrique

  • Le monde change, et nous avons un grand rôle

    , par Michel Collon

    Pourquoi Washington et Paris ont dû reculer en Tunisie et Egypte. Comment ils vont essayer de sauver l’essentiel du système néocolonial. Et quel est notre rôle à tous pour que le monde se transforme vraiment.
    Longtemps, l’Empire a paru invincible. Les Etats-Unis pouvaient à leur guise et sous les prétextes les plus absurdes, violer la Charte de l’ONU, appliquer de cruels embargos, bombarder ou occuper des pays, assassiner des chefs d’Etat, provoquer des guerres civiles, financer des terroristes, organiser des coups d’Etat, armer Israël pour ses agressions… Ils semblaient pouvoir tout se permettre, et le pessimisme dominait. Combien de fois ai-je entendu : « Ils sont trop forts, comment pourrions-nous mettre fin à ces régimes arabes corrompus et complices d’Israël ! » La réponse est venue d’en bas : les peuples sont plus forts que les tyrans.
    Mais chacun sent que le combat ne s’est pas terminé en (...)

  • Il n’y a pas de fatalité, le peuple peut l’emporter

    , par Baudoin Deckers

    Tunisie
    Une victoire d’une portée internationale
    Il n’y a pas de fatalité, le peuple peut l’emporter
    Le peuple tunisien a remporté une victoire éclatante. Il en est fier et il a mille fois raison. « Ils sont en train de faire la première révolution du 21e siècle », écrit Patrick Le Hyaric, directeur du quotidien français l’Humanité. Nous partageons la joie de ces millions de Tunisiens qui sont descendus tous les jours dans la rue jusqu’au moment où Ben Ali a dû s’enfuir à la hâte avec sa famille (et, paraît-il, une tonne et demi de lingots d’or) vers l’Arabie Saoudite. Baudouin Deckers, membre du Bureau du Parti du Travail de Belgique Ben Ali s’était imposé à la tête de la Tunisie par un coup d’État contre le président Habib Bourguiba, le 7 novembre 1987. Sa dictature n’a reculé devant aucun moyen de répression. L’élite au pouvoir s’est approprié d’immenses richesses, volées à l’État et au peuple. Des (...)