NÈG LÉVÉ : UNE EXPRESSION DU MOIS DE MAI de Gérard Théobald (2006) 90 mn

Le mois de mai est un moment chargé en émotions, c’est le mois des abolitions de l’esclavage sur les localités de Martinique, 23 mai 1848, de Guadeloupe, 27 mai 1848, en particulier de la deuxième abolition, celle du décret du 27 avril 1848 dit "décret Victor Schoelcher".

L’esclavage en Guyane française est aboli le 10 juin 1848. À Mayotte, l’abolition est célébrée le 2 avril. Quant à la Réunion, on la commémore le 20 décembre, une fête qui annonce Noël. Sur l’hexagone, dite « la métropole », le mois de mai est devenu traditionnellement un mois de revendications, avec le 1er mai, fête du travail, de la commémoration tant du 22 que du 23 mai ; à ces jours, s’est ajouté le 10 mai 2001, jour de la loi dite "Taubira", devenu en 2006, journée nationale de l’Abolition de l’esclavage en France.

"Neg’Lévé" est un documentaire qui permet de comprendre l’importance de ce mois, qui fait partager l’émotion de ces personnes de l’outre-mer, ces descendants du travail servile, de la traite et de l’esclavage venus d’Afrique, ces descendants de contractuels venus d’Asie, qui s’insèrent dans la République et en politique, avec les éléments de leurs histoires et selon leurs différences.

meme rubrique ]